samedi 8 et dimanche 9 octobre 2016

résultat de deux journées d'ateliers sur le salon du loisir créatif de Breuil le Vert

quelques petites mains habiles pour le modèle, un peu de pigment putoisé et une plume bien chargée, mais surtout beaucoup de fantaisie

mardi 2 février 2016

étude approfondie sur les Insectes de Guyane


2016


2015


vendredi 4 septembre 2015

quelques figues de saison... à consommer sans façon

mardi 28 juillet 2015

 

quelques conversations les pieds dans l'eau

exhiber son plus joli maillot

jeune homme hésitant, bouée sur les hanches

jeune fille timide, accrochée à son rocher géant

l'appel du large pour quelques plongeurs

ballet de poissons rouges ou argentés en profondeur

pas de bandits ni de corsaires

mais tout simplement une Sortie en mer

 

 


05 fevrier 2015

et pour Antoinette, son fruit préféré

03 fevrier 2015

bols Natachacontraste entre pigments brillants et noir mat en fond de matriochka et foulard

       Moscou, Novgorod, Serguiev-Passad, Souzdal, Pskov


  au fil des années

le long du fil

rondes, courbées, allongées

formes qui défilent

semées les étoiles

blanches comme des flocons

chargées d'histoires

petite est la maison

à main levée

d'un coup de pinceau

très concentrée

quatre chiffres au tableau

2015

 en terre noble

fine mais dure et pure

irrégulière et sobre

émaillée ou brute

passe la lumière

motifs en éclosion

tout un univers

entrer dans la danse

à toute heure

par passion

par chance

par bonheur

porcelaine

2015

de toutes les façons


2014


06 novembre 2014

ANTOINE DE SAINT-EXUPERY ses avions, ses œuvres...

une série de huit assiettes à dessert exposées aux Flâneries d'Automne qui vous invite à prendre l'envol pour la conquête de l'espace !

Je ne suis qu'un ouvrier, j'établis le courrier d'Afrique. Et chaque jour, pour l'ouvrier qui commence à bâtir le monde, le monde commence. Courrier Sud - 1929

Dans la vie, il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer, et les solutions suivent. Vol de nuit - 1931

Et cependant, nous avons aimé le désert. S'il n'est d'abord que vide et silence, c'est qu'il s'offre point aux amant d'un jour. Terre des hommes - 1939-1940

Le Groupe de Chasse ne tue pas, il sème la mort. Elle germe quand il est passé. Pilote de Guerre - 1942

"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux." Le Petit Prince - 1943

On veut bien tuer mais non mourir. Or l'acceptation de la guerre c'est l'acceptation de la mort. Et l'acceptation de la mort n'est possible que si tu t'échanges contre quelque chose. Donc dans l'amour. Citadelle - 1948

02 septembre 2014

un clin d’œil à la Vallée de Clarée dans les Hautes Alpes sur quelques bols 

des alpages colorés par la grande diversité des fleurs : joubarde des montagnes, œillet œil-de-paon, aster, pensée des Alpes, nigritelle noire, benoîte rampante, linaire des Alpes, grande gentiane...

et pour les amoureux de la montagne...

cheminer, musarder, s'arrêter où l'on veut, écouter, attendre, observer

alors chaque jour est différent du précédent comme l'est chaque visage, chaque chemin...

Jacques Lacarrière - Chemin faisant

lorsque, sans force, je levais les yeux pour regarder le ciel bleu, je sentis mes hanches excoriées et mes mollets froissés

j'étais même capable de compter mes vertèbres à la façon des graines d'un chapelet...

Jason Goodwin - Chemin de traverse

la marche implique un état d'esprit, une humilité heureuse devant le monde, une indifférence à la technique et aux moyens modernes de déplacement ou du moins, un sens de la relativité des choses...

David de Lebreton - Eloge de la marche

en marchant, on pense à toutes sortes de choses

on revient sur le passé, on refait ce qui a été, on contredit ou on arrange son existence

vrai, le marcheur est aussi son inventeur, là où il foule la terre, il se défoule l'esprit...

Jacques Lanzmann - Le chant du voyage

la marche est un chemin de traverse dans le rythme effréné de nos vies, une manière propice de prendre de la distance et d'affuter nos sens...

David de Lebreton - Eloge de la marche

11 juin 2014

Elles à force de courbettes, Lui en a perdu la tête

d'après les œuvres de Delphine Grandvaux  - boule...fil de fer tourné, papier collé et coloré, puis soudure

30 mai 2014

mai s'essouffle à force de nuages, cédant au soleil en otage

juin se réchauffer, et si l'on flâner à La Neuville en Hez !

sortir jupettes légères, être la première

et couvrir poignets dénudés, de ravissants bracelets

 

pour une toute nouvelle collection, mélange de ruban en Jersey recyclé, lacet en daim, élastique, tresse de soie et cordon de soie roulottée, accueillant de jolies porcelaines de fabrication artisanale française crées à ma demande par mon amie Mina, céramiste dans le Jura

15 avril 2014

Arbres...séance photo dans le jardin

13 janvier 2014

vêtir joliment perles de platine 

habiller tubes fiers qui se dandinent

voir les couleurs s'agiter

et des bijoux déambuler


10 janvier 2014

assiettes pour apaiser la faim

oser saucer avec du pain

prendre la dernière part

ne plus quitter la table

 

une série de huit assiettes

créées pour Huguette


2014 a fait son entrée

et si vous n'avez rien réservé

passez à l'atelier

je vous offrirai une tasse de thé !

 

bonne et heureuse année


2013


7 mai 2013

tous les sièges sont des trônes... et toi la reine ou le roi

clin d’œil aux passionné(e)s de tapisserie d'un l'atelier

 

La Bergère et le Crapaud 

un crapaud d'âge mûr,  jovial mais solitaire

tomba fou amoureux d'une jolie bergère

 

osant braver sa peur, il alla confesser

à l'élue de son cœur, le feu qui le rongeait

 

hélas ! répondit-elle, je ne peux le nier

vous n'êtes pas sans charme, et votre humour me plaît

mais cette bosse informe, et ces tissus fripés

c'est bien plus, que mes yeux ne pourraient supporter !

 

en gage de votre amour, ne pourriez-vous songer

à faire un court séjour, chez votre tapissier ?

 

ce qui fût dit, fût fait

la belle, depuis lors, se tient à ses côtés


 27 mai 2013

aujourd'hui "aile feutrée" papillonne

enfin elle butine de timides rayons qui étonnent

elle aimerait croquer le printemps qui se fait attendre...

impassible, Mai s'essouffle à force de nuages couleur cendre

assez des dedans-dehors

des goûters derrière la fenêtre comme seul réconfort

au jardin pressez-vous à toute allure...

 

  oublié, le faste de décembre

oubliée, la dernière danse 

tourbillon étourdissant sur fond de décompte

imaginé, 2013 impatient à son seuil

croquis à gribouiller d’une nouvelle porcelaine

365 jours de vagabondage

hésitants, éponges et pinceaux 

surprenants, pigments inconnus

des nuits blanches aux matins gris

points d’interrogation ou de suspension

et des regards confiants

des jours heureux, des jours sans peur…

je suis prête !


à ma famille

aux amis sincères de la vraie vie

aux visiteurs de passage

beaucoup de bonheur pour 2013 !

 


2012


21 octobre 2012

boutons d'or et nigelles s'invitent en égoïste 

18 juin 2012

un intérêt tout particulier pour la flore des Marais de Sacy, la plus vaste zone humide de l'Oise de plus de 1000 hectares et quelques recherches approfondies pour faire plaisir à une habitante de Sacy-le-Grand qui souhaitait une vaisselle semée de nombreuses plantes protégées : la Laîche de Maire, le Ményanthe trèfle d'eau, le Potamot coloré, l'Inule à feuilles de saules, l'Orchis négligé, l'Utriculaire vulgaire, la Grande Berle, la Stellaire des marais, la Gentiane pneumonanthe, le Peucédan des marais...

25 mai 2012

colimaçon "sans issue" pour escargot curieux, à l'étroit, en fuite... escargot gourmand 


10 mars 2012

"Pêche miraculeuse" un nom tout trouvé en ce jour d'ouverture de la pêche .

mais c'est aussi et surtout le thème de Pâques du mois prochain. Et pour l'occasion, quelques poissons peu farouches ont colonisé coupelles et vides poche pour prendre le large le week-end qui vient pour le salon de l'Artisanat à la Chapelle en Serval où ils vous attendent nombreux

et ce n'est pas un poisson d'avril !

 pour le plaisir... quelques photos de mon séjour de deux ans en Guyane et le souvenir de cette journée de pêche avec mes amis amérindiens les Wayanas. Départ depuis le village Péléa pour une journée de pêche inoubliable en pirogue sur le fleuve Maroni puis l'Alitani